Prévisions de trésorerie : pourquoi faire un plan prévisionnel ?

12 septembre 2022

Incontournable et garant d’un équilibre financier, le tableau de trésorerie prévisionnel n’est pas une option pour les entreprises. Il offre une vision claire des possibilités et des limites financières de l’entreprise. Il permet d’éviter un certain nombre de difficultés. Mais comment s’y prendre pour faire un plan prévisionnel de trésorerie ? Pourquoi est-ce important de le faire ? À quelle fréquence effectuer le suivi de ses prévisions de trésorerie ? On fait le point.

  1. Prévisions de trésorerie : en quoi ça consiste ?
  2. Pourquoi est-ce important de faire des prévisions de trésorerie ?
  3. Entreprises, comment faire votre plan prévisionnel de trésorerie ?
  4. Externaliser le suivi de la trésorerie
  5. Les rapprochements bancaires ne vous passionnent plus ?
  6. Prévisions de trésorerie : ressources utiles

Prévisions de trésorerie : en quoi ça consiste ?

 

Le prévisionnel de trésorerie est un tableau récapitulant les encaissements et les décaissements arrivant rapidement à échéance. Il sert de support pour le suivi de la santé financière de l’entreprise. Une entreprise à l’équilibre financier doit afficher un solde positif chaque mois.

Les prévisions de trésorerie sont entrain d'être faites

Pourquoi est-ce important de faire des prévisions de trésorerie ?

 

Les prévisions de trésorerie sont indispensables pour toutes les entreprises. L’enjeu est simple : l’entreprise doit s’assurer qu’elle est en capacité de faire face aux dépenses qui arrivent à échéance à court terme. Un prévisionnel de trésorerie permet aussi au dirigeant de mieux anticiper son potentiel de développement. Le plan de trésorerie est également utile pour les nouvelles entreprises.  En effet, il permet à ces dernières d’avoir une meilleure vision des besoins en financement pour la création de leur activité. Un bon prévisionnel de trésorerie est par ailleurs un atout pour obtenir plus facilement un financement. Toutes les banques s’appuient sur les prévisions de trésorerie fournies par le futur dirigeant pour étudier les demandes de prêt des entreprises. Enfin, ce sont les prévisions de trésorerie qui permettent d’éviter les difficultés financières, tout simplement.

 

Entreprises, comment faire votre plan prévisionnel de trésorerie ?

 

Pour ne rien omettre dans vos prévisions et préserver une trésorerie en bonne santé, posez-vous toutes ces questions.

  • Effectuez-vous des rapprochements bancaires ?
  • À quelle fréquence ?
  • Demandez-vous une balance de vos comptes à votre comptable ?
  • À quelle fréquence ?
  • Comment la contrôlez-vous ?
  • Combien vos clients vous doivent-ils ?
  • Quels moyens avez-vous mis en place pour le savoir ? Effectuez-vous des pointages ? De quelle manière ? Croisez-vous vos données avec celles du comptable ?
  • Connaissez-vous le délai moyen de paiement de vos clients ? Le délai moyen de paiement de chacun de vos clients ?
  • À quelle fréquence vérifiez-vous les encaissements ?
  • Que devez-vous à vos fournisseurs (mêmes questions)
  • Disposez-vous de tous les chiffres clés concernant les salaires ?
  • Quelle source utilisez-vous pour obtenir ces chiffres ?
  • Avez-vous anticipé les prochaines échéances sociales (Urssaf, retraite, mutuelle)
  • Remboursez-vous des sommes importantes à vos collaborateurs au titre des notes de frais ?
  • Comment sont-elles enregistrées ? À quelle fréquence ?
  • Avez-vous évalué le montant de la TVA que vous devrez reverser en cours de mois ?
  • Avez-vous anticipé les prochaines échéances fiscales ?
  • Un investissement important est-il prévu ?

En prêtant attention à tous ces éléments, vous mettez déjà toutes les chances de votre côté pour établir un bon prévisionnel et faire un suivi optimal de vos finances. Mais il y a aussi quelques erreurs à ne pas commettre.

 

Sur quelle durée le prévisionnel de trésorerie doit-il porter ?

 

Il faut faire correspondre la durée du prévisionnel de trésorerie aux besoins qu’il sert afin qu’il ne manque pas de précision.

Selon le cas, on peut être amené à faire un prévisionnel de trésorerie ‘long terme’ ou ‘court terme’

  • Pour démontrer à une banque votre capacité à rembourser l’emprunt que vous demandez, un plan prévisionnel long terme sera nécessaire. Il permettra de dégager le financement le plus approprié dès le départ et de bien négocier son contrat.
  • Pour les besoins courants de pilotage d’une entreprise, un plan prévisionnel court terme est plus utile et surtout beaucoup plus précis. Il vous permettra d’éviter les débordements éventuels de vos clients, d’estimer s’il est nécessaire d’accentuer vos efforts de relances, s’il vous faut demander une facilité de caisse à votre banque, si vous avez besoin d’un délai supplémentaire pour le paiement de certaines échéances… Vous obtiendrez d’autant plus facilement ces soutiens – tout à fait communs dans la vie d’une entreprise – que vous aurez su en anticiper la demande.

 

Quelles sont les erreurs à éviter en matière de prévisions de trésorerie ?

 

On peut éviter de nombreuses déconvenues de trésorerie en évitant certaines erreurs.

  • L’erreur la plus fréquemment constatée est une mauvaise prise en compte des décalages entre encaissements et décaissements : vous réglez vos fournisseurs au comptant, vos clients vous règlent à 30 jours. Vous devrez bien prendre en compte ce décalage de trésorerie.
  • Il est impératif de bien connaître le niveau de qualité des chiffres que vous utilisez. Sans rapprochements bancaires, sans croisement avec les données comptables, vos éléments risquent de ne pas être suffisamment fiables.

Un chef d'entreprise fait ses prévisions de trésorerie

Faire un tableau pour définir le budget prévisionnel de trésorerie

 

Le plus pratique pour faire ses prévisions de trésorerie est de faire un tableau. Ce tableau peut être réalisé sur Excel.

Si vous maitrisez bien l’outil, vous pourrez relier les éléments du tableau directement à vos sources ou faire des importations.

Le tableau sera d’autant plus fiable que vos sources seront récentes et contrôlées.

Chaque entreprise ayant ses spécificités, les différents modèles disponibles sur Internet sont rarement adaptés.

Si vous n’avez pas l’habitude, si vous n’êtes pas sûr d’obtenir un résultat qui réponde à vos attentes, faites-vous aider par votre comptable ou par un spécialiste pour établir le cadre initial.

L’outil que vous mettrez en place est suffisamment important pour que vous y consacriez un peu de temps et, si nécessaire, le budget d’un accompagnement pour les premières étapes de sa construction.

 

Le cas particulier des nouvelles entreprises

 

Les nouvelles entreprises n’ont pas encore d’historique comptable.

Dans ce cas, il est vrai que faire son prévisionnel de trésorerie est un peu plus délicat. En effet, il faut alors se baser sur des chiffres hypothétiques tout en étant le plus réaliste possible.

La première des choses à faire, est d’essayer de prévoir le plus justement possible le chiffre d’affaires qui peut être réalisé chaque mois. En étudiant bien son marché au préalable, c’est possible. On peut aussi prévoir les potentielles baisses d’activité à certaines périodes de l’année.

  • Commencer par prévoir le plus précisément possible le chiffre d’affaires qui peut être réalisé chaque mois.
  • Intégrer les éventuelles variations saisonnières.
  • Estimer les dépenses de personnel : charges sociales, salaires, accessoires, etc.
  • Estimer le coût des investissements nécessaires.
  • Inclure les remboursements des emprunts
  • Intégrer aux prévisions tout ce qui se rapporte à la fiscalité de l’entreprise
  • Prendre en compte tous les frais fixes : loyer, forfaits (téléphone, assurances, abonnements …)
  • Et les coûts variables (achats, commissions …)

On associe ensuite une datation ou une périodicité à tous ces éléments, afin qu’ils se retrouvent en bonne place dans le prévisionnel de trésorerie.

 

Externaliser le suivi de la trésorerie

 

Il est tout à fait possible d’externaliser le suivi de la trésorerie de votre entreprise.

Si vous n’avez pas toute la disponibilité et la tranquillité d’esprit nécessaires pour contrôler rigoureusement les éléments qui sont à la base de votre prévisionnel de trésorerie, c’est même une solution recommandée !

Il s’agit d’une tâche chronophage et récurrente.

En la confiant à un spécialiste externe, vous vous assurez de la régularité et de la qualité des productions.

 

Les rapprochements bancaires ne vous passionnent plus ?

 

Passez-les à la Moulinette ! Vous serez accompagné par un expert qui connait les problématiques entrepreneuriales de l’intérieur et qui saura mettre son expérience au service de votre entreprise en un temps record !

Faisons le point à l’occasion d’un rendez-vous découverte de 45 minutes pendant lequel nous ferons connaissance. Nous discuterons de vos attentes et de vos besoins et nous pourrons vous présenter les outils que nous avons mis au point pour suivre la trésorerie des entreprises que nous accompagnons.

 

Prévisions de trésorerie : ressources utiles

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Comment choisir le meilleur logiciel de comptabilité ?

Si vous gérez une entreprise, il y a de fortes chances que vous ayez besoin d'un logiciel de comptabilité pour suivre vos chiffres au plus près, créer vos factures ou envoyer vos paiements… Mais lequel choisir ? Y en a-t-il un qui se distingue particulièrement ? Le...

lire plus

Optimiser sa gestion administrative : comment faire ?

Améliorer les processus de gestion administrative peut se faire de différentes façons. Il est possible d’optimiser les processus existants, ou bien d’organiser une refonte totale en repartant à zéro. Les enjeux sont évidents : booster les performances, gagner du temps...

lire plus

Dette client : pourquoi et comment la suivre ?

Pour ne pas la laisser prendre des proportions dangereuses, il est important de toujours suivre sa dette client. Et pour cela, il y a plusieurs approches. Passons-les en revue pour que vous trouviez celle qui vous convient le mieux. La gestion du risque client et...

lire plus